Nous espérons que vous pourrez profiter de l’été pour un repos bien mérité. Parce qu’une finance moderne aura toujours besoin de ses experts humains, au maximum de leurs capacités. Mais à quoi pourra ressembler cette équipe comptable du futur ? C’est le sujet abordé dans l’avis d’expert BlackLine du mois.

Car le taux d’automatisation des processus comptables transactionnels est en train de rattraper son retard, passant de 34 % en 2018 à 60 % en 2021 (étude Accenture). Mais l’automatisation n’est pas la fin de ce voyage de transformation des processus. Car si elle nous éloigne des actions « manuelles », une mauvaise automatisation pourrait aussi nous priver de la compréhension des évènements qui affectent l’activité de l’entreprise. Cette automatisation mal maîtrisée créerait comme une surface de glace sur laquelle les équipes comptables glisseraient. « Comme des patineurs qui ne savent pas ce que fait l’entreprise sous leurs pieds, et ne comprennent pas ce qui se passe quand quelque chose d’inattendu survient ».

Ne pas détecter certaines anomalies ou signaux faibles c’est aussi faire courir des risques à l’entreprise. Comme celui de participer à son insu à une stratégie de blanchiment d’argent. Les experts comptables sont en effet appelés à plus de vigilance face à la recrudescence de techniques de blanchiment d’argent qui financent le crime organisé ainsi que le terrorisme.

L’automatisation et l’intelligence artificielle doivent donc être maîtrisées par les équipes comptables pour lutter contre ce type de menaces. Mais aussi pour muscler une des bases de la pérennité de l’entreprise : sa relation client. Les clients sont en fait demandeurs de plus d’automatisation et de digitalisation des échanges, une tendance renforcée par le contexte de la Covid-19. Un contexte sanitaire difficile pour tous, mais qui vient aussi stimuler l’innovation et la croissance. Alors pour l’équipe comptable ces mois de chaleur et de pression peuvent être le bon moment pour briser la glace et imaginer de nouvelles façons de faire.

Pour recevoir nos prochains articles, n’hésitez pas à vous abonner gratuitement à notre newsletter via notre formulaire.

Bonne lecture
BlackLine France