Il ne vous aura pas échappé que nous relayons chaque semaine des exemples montrant l’importance de l’automatisation, pour aider les entreprises et organismes financiers à réussir leur transformation numérique. Mais au fait, qu’est ce que cela veut vraiment dire, être une entreprise « hautement automatisée » ? Voici un résumé de l’avis de Jeannie Ruesch, Directrice du marketing de Bill.com, publié dans Accounting Today.

L’automatisation, au-delà du buzz

Avant la pandémie, de nombreuses entreprises de divers secteurs avaient déjà adopté l’automatisation. En 2020, ces entreprises ont pu tirer leur épingle du jeu. Car l’automatisation leur a permis non seulement de faire fonctionner leur entreprise. Mais aussi de mettre leur énergie à trouver de nouvelles façons d’aligner leurs technologies, l’automatisation et une organisation de Service de conseil au client (client advisory services – CAS). Car au final, ce que ces entreprises ont appris c’est que l’automatisation ne les aide pas qu’à améliorer leur process business, mais aussi à mieux servir leurs clients.

Les gains de l’automatisation

Gagner en fiabilité est une des raisons principales pour automatiser. C’est d’autant plus vrai dans un contexte de travail à distance. Sans surprise, dans une étude réalisée par Bill.com au milieu de la pandémie, 34% des CFO interrogés ont déclaré que leurs dettes fournisseurs étaient moyennement précises, inexactes, voire même ne pouvaient pas être réglées à distance. Même résultat sur les créances avec 36% de réponses citant des problèmes de fiabilité. Adopter l’automatisation dans ce contexte est donc clé, pour l’entreprise et pour offrir le meilleur service possible à ses clients.

Portrait-robot de l’entreprise hautement automatisée

Ce haut niveau d’automatisation ne repose pas que sur la technologie. Il faut également mettre en place un système avec des workflows et processus étapes par étape, capables de gérer les tâches au moyen de technologies. Et ce avec un minimum de supervision ou vérification humaine.

Cela implique de faire les bons choix pour bâtir le socle technologique qui sera spécifique à l’entreprise et pourra être adapté pour répondre aux besoins des employés et des clients. Un tel système automatisé offrira également une vue en temps réel des processus, pour monitorer la santé de l’entreprise et ses liquidités. De quoi également aider ses clients à faire les bons choix en s’appuyant sur les bonnes données.