Une facturation assistée par l’Intelligence Artificielle peut être plus agréable pour les clients. Et donc avoir un impact positif sur la santé financière de l’entreprise.

Des conséquences pour les finances et pour l’expérience client

Les systèmes de facturation des entreprises dépendent encore souvent de processus manuels, et d’informations partielles et périmées. Conséquences : une facturation tardive, décorrélée de la réalité du terrain. Ce qui en retour génère des pertes de revenus, des liquidités difficiles à rapatrier et une frustration pour les équipes et pour les clients.

Les entreprises ont tendance à ignorer l’impact négatif sur l’expérience client. Alors que le moment de la facturation est l’un des « touch point » ou point de contact les plus importants entre l’entreprise et ses clients. Une mauvaise expérience de facturation se transforme rapidement en une mauvaise expérience client.

Le cycle traditionnel de facturation crée en fait plusieurs points de friction. A commencer par l’envoi tardif des factures, souvent accompagnées d’informations insuffisantes sur la valeur du service fourni ainsi que sur les conditions de paiement.

L’automatisation pour améliorer l’expérience client

Les clients sont en fait demandeur de plus d’automatisation et de digitalisation des échanges, une tendance renforcée par le contexte de la Covid-19. Quand 89% des entreprise s’attendent à ce que leur compétition se joue sur l’« expérience client », contre 36% il y a quatre ans seulement (étude Gartner), on comprend qu’il faut s’intéresser à l’automatisation des processus de facturation.

Pour introduire l’IA dans le cycle de facturation, une approche de recommandation par l’IA, avec prise de décision humaine est recommandée. Ainsi des tâches chronophages peuvent être automatisées et accélérées, comme la préparation des factures, la facturation et la gestion des paiements. Pour que l’équipe comptable se concentre sur des tâches à valeur ajoutée.

Une étude conjointe AMEX-PYMNTs a mesuré qu’introduire l’IA dans le cycle de facturation permettait une meilleure expérience client pour 75% des organisations. Et que l’IA améliorait les liquidités, augmentait les revenus et avait un impact positif sur l’opérationnel.