A lire dans Les Affiches Parisiennes, une interview de Vincent Reynier, le président de la Compagnie régionale des commissaires aux comptes de Paris depuis fin 2020. Il revient sur le rôle du commissaire au compte, dont la mission de prévention des difficultés des entreprises a évolué avec la Covid-19. Et sur le rôle grandissant de l’analyse de données.

Accompagnement et conciliation

Pour Vincent Reynier, les commissaires au compte doivent aider les entreprises à faire le tri entre ce qui relève de la « dette Covid » et de la dette liée à une mauvaise situation structurelle. Il est ainsi important de participer au sauvetage d’entreprises viables, avec un travail d’analyse et de diagnostic. La CRCC de Paris travaille également sur ce sujet en étroite collaboration avec le Tribunal de Commerce de Paris. Avec pour ambition d’emmener le maximum d’entreprises vers les procédures amiables, mandats ad hoc, conciliations. Aussi bien pour de grandes entreprises que des PME, qui n’osent pas toujours aller au tribunal.

L’évolution de la profession du commissaire aux comptes

Vincent Reynier rappelle qu’au cœur du métier de commissaire au compte il y a la compréhension des modèles économiques des entreprises. Le travail avec les datas et des outils exploitant l’intelligence artificielle permet de développer au maximum cette analyse. Et ainsi d’aller plus loin dans les diagnostics avec plus de création de valeur.

Une expertise data que les commissaires au compte pourrait aussi décliner dans d’autres domaines, comme la cybersécurité. Ou encore l’audit des assurances et des procédures internes des entreprises. Ainsi que l’accompagnement à la protection des données. Des outils de datavisualisation et des formations sont ainsi proposés gratuitement aux commissaires au compte qui relèvent de la CRCC. Différentes initiatives viennent aussi promouvoir la mise en place d’outils de datavisualisation, et le maniement des données via l’intelligence artificielle. Notamment à travers un partenariat avec le Master CCA de la Sorbonne autour de VizNow et Power BI. Inspiré de démarches outre-Atlantique (aux Etats-Unis et particulièrement au Canada) où les commissaires ont adopté une démarche très proactive.